Faits-Divers

Une enquête a été ouverte afin de déterminer s'il aurait bénéficié de complicités.
La victime a été évacuée à l'hôpital alors que ses jours sont en danger.
Le haut fonctionnaire est soupçonné d'avoir voulu favoriser une officier de police, candidate au concours de commissaire.
Les quatre agresseurs ont été interpellés et condamnés ce mardi. Ils auraient agi pour se venger d'un retrait de permis effectué par l'un des militaires qu'ils ont reconnu dans une boite de nuit.
Le chauffard a refusé le contrôle et a pris de nombreux risques pour se débarrasser des policiers. Il a percuté un véhicule de police avant d'être interpellé, tout comme ses deux passagers.
Le suspect se serait suicidé en se jetant d'un pont haut d'environ 150 mètres, en Haute-Savoie. Ses motivations restent indéterminées.
Le couple qui avait quatre enfants était séparé depuis plusieurs semaines. L'auteur présumé du meurtre, qui est l'ex-compagnon de la victime, s'est présenté à la police quelques heures après les faits.
Un suspect a été interpellé peu après par les policiers de la BAC.
L'une des victimes a été tuée à l'arme blanche sur un parking de Saint-Rémy (Saône-et-Loire).
La victime a été touchée à l'artère fémorale. Les secours n'ont rien pu faire pour la sauver.
Un chauffard au volant d'une voiture qu'il venait de voler a violemment percuté un scooter et un taxi à un feu rouge. Le fils du célèbre chef cuisinier Yannick Alléno, Antoine Alléno, qui conduisait le...
Le policier est notamment soupçonné d'avoir "nettoyé" des points de deals afin que son frère puisse les reprendre.
La victime a été évacuée à l'hôpital avec un pronostic vital engagé.
L'homme, déjà connu des services de police, avait commis des violences conjugales sur la victime par le passé. Cette dernière aurait été tuée devant son petit garçon de trois ans, sur un parking de Bourgoin-Jallieu.