Enquêtes

Elle avait été arrêtée à la suite d'un contrôle d'identité à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise) jeudi dernier.
L'opération de police s'est tenue ce lundi matin dès 6 heures. Une trentaine de suspects ont été interpellés suite aux violences survenues le 29 mai dernier.
Mathias Pogba a été mis en examen ce samedi pour "extorsion en bande organisée" et "participation à une association de malfaiteurs criminelle".
Le parquet avait requis le placement en détention provisoire d'Aminata Diallo, tout comme pour les deux hommes qui ont été mis en examen dans ce dossier. La footballeuse a été écrouée.
Cinq personnes au total ont été placées en garde à vue dans cette affaire jusqu'ici.
Une information judiciaire a été ouverte le 15 novembre 2021 à Versailles contre X pour "association de malfaiteurs" et "violences aggravées", dans ce dossier.
Mathias Pogba "s'est présenté aux services de police afin d'être entendu" a indiqué son avocat, Me Yassine Bouzrou. Quatre autres personnes ont été placées en garde à vue.
Les trois hommes ont été interpellés à 6 heures ce mercredi matin à leur domicile, avant d'être placés en garde à vue.
Le suspect, déjà connu des services de police, est également soupçonné d'avoir violé un enfant de 12 ans.
Deux hommes ont été mis en examen après l'opération de police durant laquelle une jeune femme de 22 ans a été tuée à Rennes (Ille-et-Vilaine). Le chauffard a été placé en détention provisoire. Un second...
L'avocat de Mathias Pogba a précisé que son client "réservera dorénavant sa parole aux juges d'instruction en charge de ce dossier, le cas échéant".
L'agent a été mis en examen pour "violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner".
Le policier a ouvert le feu alors qu'un sans domicile fixe muni d'un tesson de bouteille l'agressait, près du Champs-de-Mars à Paris. Ce dernier est toujours hospitalisé.
L'usage de l'arme du policier "est clairement disproportionné" selon l'un des avocats de la famille du chauffard décédé. "Il n'y a pas de danger de mort qui justifie qu'on abatte cet homme", affirme le...
Il est interrogé dans les locaux de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) depuis mercredi soir.