Région Nouvelle-Aquitaine

Deux fillettes de trois mois et demi sont décédées en début de semaine dans le village de Lamarque (Gironde). Leur mère a livré des aveux et vient d'être mise en examen.
Une femme de 35 ans, parente des deux fillettes qui étaient des jumelles, a été placée en garde à vue suite aux résultats de l'autopsie.
Cet homme "mettait en scène et filmait les viols, avant de les diffuser sur le net". Il est notamment soupçonné d'avoir violé son fils à plusieurs reprises.
Mécontent, l'homme a ouvert le feu à plusieurs reprises sur le conducteur en le poursuivant. Il a été interpellé quelques jours plus tard et doit être déféré ce mercredi.
Une intoxication au monoxyde de carbone serait à l'origine du drame.
La drogue était dissimulée dans un camion qui a fait l'objet d'un contrôle sur l'autoroute A63 entre Bayonne et Bordeaux. Les deux chauffeurs bulgares ont été mis en examen.
Le chauffard ne s'est pas arrêté et a pris la fuite. Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins.
Son véhicule était aussi faussement immatriculé. Un policier a ouvert le feu alors que le chauffard lui fonçait dessus. Des objets volés lors de nombreux cambriolages ont été retrouvés dans la voiture...
Le suspect a exhibé un couteau et a agressé cinq policiers qui l'empêchaient d'accéder à la zone d'embarquement, sans être passé par les contrôles.
L'accusée avait porté deux coups de couteau à son mari, aujourd'hui âgé de 73 ans, à leur domicile, alors qu'il s'apprêtait à la quitter. Elle a écopé d'une peine de huit ans de prison ferme, avant d'être...
Justine Vayrac a reçu de violents et nombreux coups au niveau du visage "avec un objet contondant". La jeune mère a été violée et tuée par étranglement.
Le couple a disparu depuis le soir du 25 novembre et n'a plus donné le moindre signe de vie. Leurs proches ont alerté la gendarmerie et les enquêteurs ont décidé de lancer un appel à témoins ce mercredi...
Un troisième élève a été grièvement blessé et évacué à l'hôpital en état d'urgence absolue. Il était toujours dans le coma ce samedi. Une enquête a été ouverte.
Deux policiers du commissariat de Pau (Pyrénées-Atlantiques) ont été condamnés pour des violences sur un mineur de 16 ans. Radiés suite à leur premier jugement, ils ont finalement été réintégrés dans...