Région Grand Est

Le corps de cet homme a été découvert au petit matin, dimanche 21 août. Les premiers éléments "laissent penser à un probable ''jeu sexuel'' qui aurait mal tourné" a expliqué le procureur de la République....
La procureure de la République a annoncé ce vendredi la mise en examen pour "assassinat" des deux principaux suspects âgés de 17 et 18 ans, dans l'affaire du réfugié afghan tué par balle à Colmar (Haut-Rhin).
Le tueur présumé et son complice doivent être déférés ce vendredi en vue de leur mise en examen.
Le fonctionnaire a été sauvé par son gilet pare-balles.
Le tueur présumé, âgé de 17 ans, a été interpellé ce mardi à Sarcelles (Val-d'Oise). Le second suspect a été arrêté quelques heures plus tard, dans la nuit de mardi à mercredi, lors d'une opération de...
Le suspect était activement recherché par les enquêteurs depuis le 14 août dernier.
L'homme a été surpris par des agents de sécurité d'un supermarché près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) alors qu'il filmait sous la jupe d'une cliente. Près de 5000 fichiers ont ensuite été découverts chez...
La victime de 27 ans a été tuée d'une balle en pleine poitrine ce dimanche à Colmar (Haut-Rhin), après un différend et une rixe avec des individus dont l'un au moins était à scooter. Le tueur était toujours...
Le tueur est activement recherché par la police. Il a ouvert le feu sur un homme qui faisait partie d'un groupe venant de lui demander de cesser son rodéo urbain à scooter. Une information judiciaire...
La victime de 22 ans a été tué au cours d'une rixe a indiqué le parquet. Les auteurs sont en fuite et la police judiciaire est en charge des investigations.
Deux des neufs suspects étaient déjà écroués dans le cadre de d'autres affaires. Les faux pass sanitaires étaient revendus entre 100 et 400 euros chacun.
L'assassin présumé de la jeune Sophie Le Tan va être rejugé. Il a fait appel de sa condamnation par les assises du Bas-Rhin à la perpétuité assortie de 22 ans de sûreté. Il avait également été condamné...
L'accusé a été condamné à la perpétuité avec 22 ans de sûreté. Durant son procès, il a de nouveau reconnu les faits, mais a nié avoir prémédité son crime.
L'accusé a reconnu les faits mais nie avoir prémédité son acte. La peine maximale a été requise à l'encontre de cet homme déjà condamné par le passé pour deux viols.